Saint Jean BoscoJean Bosco est né le 16 août 1815, à Castelnuovo d’Asti, près de Turin. Il est le troisième garçon d’une famille de modestes cultivateurs. À 9 ans, un « rêve » oriente sa vocation d’éducateur. À 16 ans, il entre au collège et doit travailler pour payer ses études. Il est ordonné prêtre le 5 juin 1841.

Le 8 décembre 1841, le jeune prêtre Jean Bosco accueille un orphelin, de 16 ans, Barthélemy Garelli. Il est la première pierre de son œuvre. A Turin, en visitant les prisons, Jean Bosco perçoit la nécessité de son œuvre. Il lance dans un quartier pauvre de la ville, le Valdocco, ses premiers « oratoires » (patronage pour les activités de loisirs, de culture et un approfondissement de la vie chrétienne).

En 1859, avec des jeunes qui vivent avec lui, il fonde la Société de Saint François de Sales, les Salésiens.

En 1872, il fonde un institut féminin qu’il confie à Marie-Dominique Mazzarello, les Salésiennes de Don Bosco.

En 1875, les Salésiens passent les frontières et s’installent en France et en Amérique du Sud.

Écrivain populaire, bâtisseur, fondateur d’instituts religieux, confident du Pape Pie IX, il meurt à Turin le 31 janvier 1888. Le jour de Pâques 1934, il est canonisé. En janvier 1988, Jean-Paul II le proclame « Père et Maître de la jeunesse ».